La SOURCE de CARISA

šPartage de Coeur, d’ Esprit et d’Âme

A Virginie (écrit sur la musique de Patrick Bruel j’te l’dis quand même)

Classé dans : Ma Poesie,Musique, Chansons et Video,Poesie Libre — 2 avril, 2015 @ 10:14

 

A Virginie                                                     

                                                                         

On est venus  t’offrir des fleurs

Toi qui a séché bien des pleurs

Même dans l’adversité

Tu n’as pas laissé tomber

Nous les Avonisés on ne peut l’oublier

                                                                                                 

C’est grâce à toi qu’on est ici

Tu nous as boostés sans répit

Tu as mis dans nos cœurs

Même quand on avait peur

Ce merveilleux espoir

De croire en notre histoire

                                                                                                                                                                                                  

Et si on est venus à Paris

Tous Avonisés, chère Virginie

C’est pour te dire merci

Même si on t’ l’a déjà dit

On te l’redit quand même

Et puis aussi on t’aime

 

Et même si Avon c’est fini

Avonisés c’est pour la vie

Si on est toujours ensemble

C’est parce qu’on se ressemble

Toutes ces années de labeur

Ont forgé nos valeurs

               

Et la vie continuera ailleurs

De cette forte et belle leçon de cœur

Nous garderons la chaleur

Qui nous a rendus meilleurs

Reprenons tous en chœur

Ce refrain de bonheur

 

Et si on est venus à Paris

Tous Avonisés, chère Virginie

C’est pour te dire merci

Même si on t’ l’a déjà dit

On te l’redit quand même

Et puis aussi on t’aime

 

On t’aime

 

Christine (Carisa) et tous les Avonisés

(juin 2014)

Les yeux d’Isa – III

Classé dans : Ma Poesie,Poesie aux Disparus,Poesie d'Amour — 26 janvier, 2015 @ 7:52

 

Les Yeux d’Isa … III

 

20150207_004123

 

J’ai parcouru sans phare des années le désert

J’ai regardé longtemps ton reflet en miroir

Je t’ai emprisonnée, ligotée sur la terre

Parce qu’au fond de moi je refusais d’y croire.

 

Rien n’était impossible,  je me disais souvent

Je lisais dans tes yeux, je frôlais l’indicible

A cœur vaillant pourtant si même défaillant

Je respirais pour toi dans ton monde invisible.

 

°°°

 

De tes yeux je reçois tant d’espoir de vie

De ce mystère ancré au plus profond de toi

Je comprends à présent que tout est infini

Et qu’il ne tient qu’à moi de faire mienne ta Loi.

 

°°°

 

Pour notre Amour sans fin qui coule dans mes veines

Né du premier instant jusqu’à l’Eternité

J’ai pleinement besoin de conscience sereine

Qu’enfin le lâcher-prise crée l’équanimité.

 

De l’attraction-terrestre, Amour je te délivre

Que ta corde d’argent peu à peu se dénoue

Vole ma chère enfant vers ce qu’il te faut vivre

Ton Ame est dans nos cœurs, mon Ange aux yeux si doux.

 

 Carisa (25 janvier 2015)

 

 

 

 

Charly Christophe Maé Clip officiel

Classé dans : Non classé — 20 juillet, 2014 @ 10:25

 

17 ans sans toi ma Fille, ma Chérie, mon Bébé d’Amour

 Tu es en moi, je vis avec toi pour toujours …

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Hey Charly
Dis c’est comment chez toi
Tu sais c’est bien triste ici Depuis que l’on rit sans toi

Hey Charly
Dis c’est quand qu’on se voit
Je te chanterai la vie
Même sans voix

Et dans mon cœur je t’entends Encore jouer à la marelle
Et 1, 2, 3 soleil
Et puis te voilà au ciel

Combien de temps
Combien de temps on devra
Regarder nos enfants partir
Là-haut dans tes bras
Oh mais dis-le moi

Combien de temps
Combien de temps on aura
Avant de te revoir sourire
Et nous serrer dans tes bras
Et nous serrer dans tes bras

Hey Charly
J’ai plus de nouvelles tu vois J’espère que tout baigne là-bas
Et que les anges rient avec toi

Hey Charly
On est plus fort que tu crois
La vie a donné a repris
C’est comme ça

Et dans mon cœur je t’entends Encore jouer à la marelle
Et 1, 2, 3 soleil
Et puis te voilà au ciel

Combien de temps
Combien de temps on devra
Regarder nos enfants partir
Là-haut dans tes bras
Oh mais dis-le moi

Combien de temps
Combien de temps on aura
Avant de te revoir sourire
Et nous serrer dans tes bras

J’allume une flamme sous la lune Et mon cœur se rallume
Se rallume pour toi
J’allume une flamme sous la lune Et mon cœur se consume
Se consume pour toi

Combien de temps
Combien de temps on devra
Regarder nos enfants partir
Là-haut dans tes bras
Oh mais dis-le moi

Combien de temps
Combien de temps on aura
Avant de te revoir sourire
Et nous serrer dans tes bras

Combien de temps
Combien de temps on devra
Regarder nos enfants partir
Là-haut dans tes bras
Oh mais dis-le moi

Combien de temps
Combien de temps on aura
Avant de te revoir sourire
Et nous serrer dans tes bras
Ouais et nous serrer dans tes bras

Vas-y danse
Danse pour moi
Oui danse pour moi

12345...41
 

Poesie et Autres |
Le blog du Club lecture de ... |
Les polars de Morize |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | houdaprintemps
| Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK