La SOURCE de CARISA

šPartage de Coeur, d’ Esprit et d’Âme

Archive pour décembre, 2009

Je m’aime

Posté : 11 décembre, 2009 @ 2:40 dans Ma Poesie, Poesie d'Amour | Pas de commentaires »

coeurroseavatar1.jpgJe m’aime

 Je me parle et je me pense

Je m’aime oh oui je m’aime

Je me vois, je me sens

Si je ne m’aimais pas

Qu’adviendrait il de moi,

De vous

Je suis seule, non !

Je suis avec moi,

Cette personne que j’aime,

Qui m’aime et qu’on aime

Combien de joies, de peines,

D’épreuves et d’espoirs

Sur le chemin

Me retrouvant face à moi-même

Toujours fidèle

Fière d’être moi

Enfin je crois en Moi

Me parlant tendrement, doucement,

Me poussant fermement souvent

Heureusement je m’aime

Je suis forte de mon Amour

J’espère toujours en moi

Je puise à la plus belle Source

Narcissique non

Car cet Amour est le Vecteur

De mon Amour pour vous

Si je ne m’aime pas

Comment aimer les Autres ?

Carisa

(21.11.2009)

La Tendresse – Bourvil

Posté : 11 décembre, 2009 @ 2:06 dans Musique, Chansons et Video | 1 commentaire »

Image de prévisualisation YouTube

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas
On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l’histoire
Et s’en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n’en est pas question
Non, non, non, non
Il n’en est pas question
Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment
Le travail est nécessaire
Mais s’il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien… on s’y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long
Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l’amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L’amour ne serait rien
Non, non, non, non
L’amour ne serait rien
Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n’est plus qu’un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D’un cœur qui nous soutient
Non, non, non, non
On n’irait pas plus loin
Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jours 

Harmonie, en respir de la vie

Posté : 11 décembre, 2009 @ 2:00 dans Ma Poesie | Pas de commentaires »

 

 Harmonie, en respir de la vie

En Respir d’Harmonie

 

Corps, Coeur, Esprit,

Harmonie, Symbiose

En Respir de la Vie

Par Amour de Soi

Respect de l’Entité

Essence même de Toi

Espoir de l’Autre

Qui croit en l’Etre

Sois Apôtre

Prends conscience du Sacré

De l »enracinement » de Vie

Eloigne la Briéveté

HUMAIN prend soin de ton Habit

Carisa

31 octobre 2009 

12345...11
 

Poesie et Autres |
Le blog du Club lecture de ... |
Les polars de Morize |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | houdaprintemps
| Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK