La SOURCE de CARISA

šPartage de Coeur, d’ Esprit et d’Âme

Bonjour et bienvenue au coeur de ma source, amis de poésie

Classé dans : Non classé — 24 mars, 2010 @ 11:11

La Poésie est cette musique que tout homme porte en soi

Shakespeare (1564-1616)

« Je remercie ma Vie, pour ces instants, 

Souvenirs précieux, heureux, malheureux,
C’est elle qui me porte, qui m’aime
Pour être heureuse, à moi de la porter,
Lui sourire, c’est la respecter. »

Carisa

Bonjour et bienvenue au coeur de ma source, amis de poésie iris-bleu

.

Bonjour à vous chers amis de poésie, bienvenue au coeur de ma source.

J’ai envie de partager avec vous tout ce qui fait ma vie qui me tient tellement à coeur.

Mes enfants, ma famille, mes amours, mes rires, mes pleurs,

Ma force et mes faiblesses, mes espoirs,

Mon Amour de la Vie et mon profond respect pour celle-ci

Des poèmes pour mes enfants, mes parents, ma famille, mes amis 

et ceux qui ne sont plus mais que je veux honorer.

Quelques poèmes de mon frère postés hors de son temps et pourtant si présent

Quelques auteurs, chanteurs, compositeurs que j’aime …

Où mieux que parmi vous aurions-nous pu trouver notre place ?

Vous êtes précieux, merci à vous.

.

Carisa

Lettre à Isa – Les yeux d’Isa IV

Classé dans : Ma Poesie,Poesie aux Disparus,Poesie d'Amour — 16 avril, 2016 @ 11:18

 

Lettre à Isa

J’ai besoin de réconfort ce soir, je te cherche et je te vois. Je plonge  dans tes yeux baignés d’amour et les miens se remplissent de larmes. A travers ton regard, tu me souffles un Je t’aime Maman. Je t’aime aussi mon Isabelle chérie. Jusqu’au bout de ma vie tes yeux seront ma Source.

Quand tous mes souvenirs étreignent, insufflent ta vie et repeignent de rouge en bleu mon cœur qui saigne, je te respire, je te pressens, je m’imprègne. Chaque jour, chaque nuit, le combat de l’espoir, l’impression infinie de toi, là, devant moi, encore,  encore… J’ai envie de t’embrasser, te serrer, te sentir, te regarder mais je ne peux que te rêver, à chaque instant, je te recréé …

Je nous repense avant, quand tout était bonheur, quand l’insouciance donnait des ailes… Maintenant, tout a changé, le temps est suspendu pour toi, pour moi, pour nous !

Rebondir après cette épreuve, mon Dieu ! Quels mots pour définir l’absence ? L’impensable est indéfinissable.  Ce besoin d’échapper au temps qui passe pour revivre l’instant, ce vide dur à combler, si grand.

Tu me regardes avec une infinie tendresse et je me prends à espérer que tu es heureuse là où tu te trouves et je le crois vraiment. Tu savais déjà ce que tu voulais, j’imagine ta vie, tes enfants, tes joies, tes peines, tes espoirs…

Je me repasse en boucle le film de ta vie, comme nous avons aimé vivre avec toi. Mon cœur explose, mais il n’est pas le seul, la vie de tous ceux qui t’aiment n’est plus la même depuis que tu nous as quittés. L’amour se multiplie et ne divise en rien l’amour que nous avons pour ceux que nous aimons. On t’aimait, on t’aime et on t’aimera toujours et tu nous manques tellement !

Carisa (16.04.2016)

Isabelle Un amour oublié de Stéphane C.

Classé dans : Ma Poesie,Poesie aux Disparus — 20 juillet, 2015 @ 12:40

 

 

18 ans sans toi ma chère petite fille … Revoir tes photos, partager tes souvenirs, nous exprimer, continuer à te faire vivre.

Je sais que vous pensez à elle très souvent que vous ne l’oublierez jamais.

C’est pourquoi, ce soir, j’ai envie de vous offrir une autre façon de vous souvenir d’Isabelle, sa voix sur une chanson de Stéphane Chomont, son cousin. C’est très émouvant et c’est un cadeau pour vous

 

Mon Isa

A Virginie (écrit sur la musique de Patrick Bruel j’te l’dis quand même)

Classé dans : Ma Poesie,Musique, Chansons et Video,Poesie Libre — 2 avril, 2015 @ 10:14

 

A Virginie                                                     

                                                                         

On est venus  t’offrir des fleurs

Toi qui a séché bien des pleurs

Même dans l’adversité

Tu n’as pas laissé tomber

Nous les Avonisés on ne peut l’oublier

                                                                                                 

C’est grâce à toi qu’on est ici

Tu nous as boostés sans répit

Tu as mis dans nos cœurs

Même quand on avait peur

Ce merveilleux espoir

De croire en notre histoire

                                                                                                                                                                                                  

Et si on est venus à Paris

Tous Avonisés, chère Virginie

C’est pour te dire merci

Même si on t’ l’a déjà dit

On te l’redit quand même

Et puis aussi on t’aime

 

Et même si Avon c’est fini

Avonisés c’est pour la vie

Si on est toujours ensemble

C’est parce qu’on se ressemble

Toutes ces années de labeur

Ont forgé nos valeurs

               

Et la vie continuera ailleurs

De cette forte et belle leçon de cœur

Nous garderons la chaleur

Qui nous a rendus meilleurs

Reprenons tous en chœur

Ce refrain de bonheur

 

Et si on est venus à Paris

Tous Avonisés, chère Virginie

C’est pour te dire merci

Même si on t’ l’a déjà dit

On te l’redit quand même

Et puis aussi on t’aime

 

On t’aime

 

Christine (Carisa) et tous les Avonisés

(juin 2014)

12345...40
 

Poesie et Autres |
Le blog du Club lecture de ... |
Les polars de Morize |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | houdaprintemps
| Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK